fr um

 

Les nouvelles et critiques de Nikola-art

 La nouvelle exposition de Nikola Kovacevic

"Une écriture qui parfois dissout les formes du sujet jusqu’à le rendre méconnaissable.

S'agit-il pour autant d'abstraction?"


Du pays aux belles montagnes, à la mer limpide et chaude, viennent des artistes inspirés comme le peintre Nikola Kovacevic.

Nous vous invitons à découvrir les beautés sauvages, sensibles et rebelles de ses toiles. 

Nikola-Invitation-Web3.jpg

 20/06/2012     

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Critique de Milosac Pješčić, critique d’Art, attaché au Centre d’Art Moderne du Monténégro

L'Art de Nikola Kovačević s’exerce dans le cadre des variations d’un motif thématique lié à une présentation inhabituelle des paysages dans la peinture se référant davantage à l’expressionnisme ab-strait qu’à une com-préhension classique du sujet évoqué.

A cet égard, l’on ne peut s’empêcher de considérer l’art de Nikola Kovačević comme un exemple unique de l’évolution traditionnelle vers l’expression mo-derne des arts plastiques.

Préférant ignorer les tendances actuelles qui attribuent une référence artistique à n’importe quel geste connu ou supposé l’être, Nikola crée l’art libéré de tout complexe de modernisme et de compromis.

critique3.png

Son art devient ainsi le plus authentique exemple de l’avance des techniques nouvelles sans pour autant vouloir à tout prix être à la mode. 

La poétique de son art doit être perçue symboliquement comme une possibilité non seulement visuelle mais déjà comme une émotion perceptible de la composition.

La musicalité des éléments composés devient alors réelle sur ses tableaux.

Le rapport de Nikola à l’art est énigmatique.

L’énigme naît peut-être de la transgression et du risque.

Du risque, c’est bien de cela dont il est question, également de cette liberté qui incline tout à tourner le dos aux domaines déjà explorés.

Les paysages qu’il représente, le lieu évoqué, semblent indéterminés, aléatoires, privés d’échelle et d’orientation.

L'on serait fondé à parler là d’abstraction si ce terme n’était habituellement appliqué à l’art qui s’interdit de figurer quoi que ce soit, alors que ces peintures veulent, à l’opposé, figurer en même temps toutes espèces des choses et faits qui nous entourent.

Les figurer, sinon peut-être les suggérer.

critique2.png

Huile sur toile, "Kucic", 1999, Format:
100cm*75cm

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


• Critique de Etienne-Irénée BRUN, Expert à l’hôtel DROUOT

L’univers de Nikola Kovačević est celui des grands espaces bleus où des masses à dominantes rouges viennent s’intégrer ou exploser.

Un univers puissant où le spectateur sent la force de l’expression, de la création. Les oeuvres s’imposent d’elles mêmes et prennent toute leur dimension : elles nous parlent.

Ces univers hors du temps, parfois inquiétants, ne peuvent pas nous laisser indifférents.

Nikola Kovačević nous propulse dans ses visions intimes et intérieures pour nous montrer sa vision du monde et sa sensibilité d’artiste.

critique1.png

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

• Lauréat du prix pour les jeunes talents :


Décerné par le centre d'Art Moderne du Monténégro en 1997 comme le membre du groupe "huit indépendants". 

Membre de la Maison des Artistes et membre de l’association d’artistes plasticiens Figuration Critique 1er Prix Marin au Salon d’Automne Paris 2004.

Nico_Gallery.png